par butfootballclub

FC Nantes, ASSE : une taupe sévit aussi dans les rangs des Canaris

Fabrice Grange, qui n’était pas apprécié par tout le monde à l’ASSE, aurait exporté une partie de sa méthode dans les rangs du FC Nantes.

Claude Puel n’a pas mis longtemps à dénicher la taupe dans les rangs de l’ASSE. Selon Romain Molina, catégorique sur le sujet, Fabrice Grange serait le salarié le moins apprécié dans l’entourage du club ligérien. Sa propension à afficher son intérêt pour l’OL et à dénigrer certains jeunes joueurs stéphanois joueraient contre lui. L’entraîneur des gardiens des Verts, étrangement cité chez les Gones avant de se faire damer le pion pour la succession de Grégory Coupet, a l’avantage d’être proche de Stéphane Ruffier. C’est justement là où le bât pourrait blesser : il s’agit de son (seul ?) chouchou. 

« À Saint-Étienne, hormis la gouvernance, vous avez un problème, confirme Molina à Inside Sainté. Les jeunes gardiens se sont fait déchirer par l’entraîneur des gardiens qui appelle tous les autres clubs pour les dénigrer. Tout le monde au club sait que le grand problème de Saint-Etienne est l’entraîneur des gardiens. Tu ne trouveras personne au sein du club qui dira l’inverse ou alors ses amis qui ont des intérêts avec lui. Claude Puel ne s’est pas trompé d’ailleurs : il s’est dit waouh. »

« J’ai les messages des employés »

Grange ne serait pas le seul à agir de la sorte en L1. Au FC Nantes, Willy Grondin appliquerait les mêmes méthodes douteuses avec les jeunes portiers des Canaris. « Grondin à Nantes il fait pareil, assure Molina. Pourquoi Quentin Braat a-t-il été favorisé alors que c’était loin d’être le meilleur ? Parce que c’était le chouchou de Grondin. Grange fait la même chose : s’il a un chouchou, il fusille les autres... C’est la vérité, tout le monde le sait à Sainté. D’ailleurs, le premier qui m’emme***, j’ai les messages des employés. On ira au tribunal. »