par La rédaction

Bordeaux : une idée du problème ?

Comme face à Nice et Ajaccio, Bordeaux a perdu deux nouveaux points dans le temps additionnel vendredi soir face à Lille (1-1).

Un syndrome – clairement reconnu par certains joueurs dont Marc Planus – qui commence à inquiéter les Girondins.

Si le problème est connu, il est encore loin d’être solutionné comme l’explique Jussiê à Sud-Ouest : « Nous n’avons pas l’équation. A chaque fois, on essaie de changer le discours mais à chaque fois, c’est la même chose… » Pour Nicolas Maurice-Belay, c’est un problème de concentration :  « Il faudrait réussir à garder la même manière de défendre pendant les arrêts de jeu que pendant les 90 minutes » . Attention car les maux bordelais commencent à devenir un leitmotiv dans le vestiaire visiteur de Chaban-Delmas…

Retrouvez également l’actualité des Girondins sur webgirondins.

Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Après le match nul face à Lille (1-1), les Girondins se sont mis en quête de solutions pour résoudre leur problème de fragilité dans le temps additionnel.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.