Girondins : c’est officiel, les Ultramarines partent en guerre contre King Street !

true

Les Ultramarines réclament officiellement le départ de l’actionnaire majoritaire des Girondins de Bordeaux, King Street.

La saison des Girondins de Bordeaux prend un vilain tour. Entre les déceptions sportives, avec cette élimination de la Coupe de France jeudi dernier à Pau (2-3 a.p.) et une place en deuxième partie de tableau de L1, et les remous en coulisses, rien ne va plus. Et ce n’est pas près de s’arrêter !

En effet, hier soir, les Ultramarines ont publié un message sur leur compte Twitter pour réclamer le départ de King Street, désormais seul actionnaire du club. « Le combat aujourd’hui a changé d’objectif. Notre club est traîné dans la boue et y perd son honneur chaque jour un peu plus. Frédéric Longuépée n’est qu’un problème parmi tant d’autres, KS doit partir avant qu’il ne soit trop tard. »

En cause, notamment, l’interdiction de stade prononcée par le club à l’encontre d’un jeune ultra alors qu’il n’y a pas eu de décision de justice allant dans ce sens. Sans compter la polémique liée à la billetterie, qui avait poussé les Ultramarines à partir en guerre contre Longuépée.

Bref, plus ça va, moins ça va au FCGB !

Raphaël Nouet

Journaliste à But! depuis 2001