Girondins : Kamano, les lofteurs… La mise au point de Paulo Sousa

Ce jeudi, à deux jours de la réception du Stade Brestois en Ligue 1, Paulo Sousa a fait face à la presse. L’occasion de parler de certains joueurs au cas par cas.

Samedi soir, c’est une équipe des Girondins de Bordeaux amoindries, privés de trois éléments importants (De Préville, Benito, Aït-Bennasser) qui croisera le fer avec le promu breton du Stade Brestois. Pas forcément heureux de la prestation de son équipe lors de la victoire face au FC Metz (2-0), Paulo Sousa a fait un petit rappel à l’ordre sur ce qu’il attendait désormais.

Désireux de voir une équipe plus forte mentalement et qui défend mieux dans son organisation collective, le technicien portugais veut désormais plaire aux fans avec un jeu plus châtoyant : « Les supporters sont l’âme du club, ils payent leur billet. Ils sont les plus importants. Ils donnent leur avis sur les joueurs, c’est normal ».

Kamano va devoir cravacher… comme les autres

Paulo Sousa est également revenu sur l’épineux cas François Kamano, lequel n’a pas encore connu les joies d’une titularisation en Ligue 1 après son vrai-faux départ estival :«  François Kamano doit être respecté mais le club est plus important que n’importe quel joueur. Tous les joueurs ont leur chance s’ils me montrent qu’ils peuvent apporter quelque chose ».

Tous les joueurs, cela veut aussi dire les ex-lofteurs. Enfin ceux que le club a accepté de réintégré et à qui Sousa a ouvert la porte : « Paul Baysse et Cafu se sont bien réintégrés. Ils travaillent normalement », avance-t-il.

Arnaud Carond