Girondins : la guerre est déclarée entre Longuépée et Sousa

true

Malgré l’annonce de son départ, Paulo Sousa est toujours entraîneur des Girondins. Les discussions avec Frédéric Longuépée sont au point mort. 

Les Girondins sont dans plusieurs impasses. En plus de gérer des problèmes économiques, et un conflit avec les supporters, les dirigeants bordelais doivent régler le cas Paulo Sousa. Le technicien portugais souhaite quitter son poste. Il l’a annoncé à son groupe et à ses supérieurs hiérarchiques.

A lire aussi : Tous les articles sur les Girondins

Le natif de Viseu (Portugal) est fatigué par les changements de politique sportive des pensionnaires du Matmut Atlantique. Problème, sous contrat jusqu’en 2022, les discussions entre Sousa et Longuépée, président du FCGB, sont au point mort. D’après RMC, une guerre ouverte fait place dans le club entre les deux hommes.

Malgré la périlleuse situation, l’ex-coach de la Fiorentina met tout en oeuvre pour bien préparer ses joueurs en vue de la prochaine saison. Jeudi matin, Sousa a convoqué ses ouailles à 9 heures du matin : « Il s’agissait d’une réunion de travail avec de l’analyse vidéo comme les autres, confie un proche du club à RMC. Paulo Sousa reste focalisé à 100% sur ses séances d’entrainement avec les Girondins. »

Sousa est fortement soutenu au sein des Girondins

Depuis l’annonce de son souhait pour le futur, Paulo Sousa reçoit beaucoup de marques d’affection de ses joueurs et d’employés. Toujours dixit RMC, ces attentions le touchent : « Ce n’est pas garanti qu’il parte », lâche même une source au sein du club au scapulaire.

Mais, la relation entre Longuépée et Sousa est jugée critique. Le président des Marine et Blanc veut statuer le départ le plus vite possible pour introniser un successeur, qui pourrait être Jean-Louis Gasset. En attendant, le duo composé de Sousa et de Macia attend beaucoup des prises de position de Pierre Hurmic, nouvel édile de la ville. Ce dernier pourrait faire pression sur King Street pour faire partir Longuépée.

Pour l’instant, le fonds américain maintient sa confiance au natif de Lille. Mais, Longuépée devra négocier au mieux le passage des Girondins auprès de la DNCG, le 16 juillet prochain. Selon RMC, King Street sera « extrêmement sensible à cette audition » devant le gendarme financier.

Paulo Sousa est tenté d’attendre cette date avant de définitivement prendre la porte: « Il peut tout de même partir avant. Mais, il n’y a toujours pas de négociation entre le club et Sousa. On est loin d’un accord. Ils ne parlent pas encore de chiffres. » En attendant, Jean-Louis Gasset reste sur la ligne de départ avant d’éventuellement sortir de sa retraite.