Girondins : le dernier coup porté par les Ultramarines à la direction

true

Les Ultramarines ont réclamé aux dirigeants des Girondins de Bordeaux de rembourser partiellement l’intégralité des abonnements.

Ils l’avaient promis, ils tiennent leurs engagements : les Ultramarines avaient décrété que vu les dérives constatées à la direction des Girondins de Bordeaux, ils ne feraient plus de cadeau. Quitte à ce que cela porte préjudice à leur club adoré, comme quand ils ont révélé une discussion informelle avec le responsable de la billetterie, qui expliquait faire travailler des employés au chômage partiel.

Ce matin, les Ultramarines ont décidé de taper là où ça fait mal : le porte-monnaie. Pour cela, ils ont réclamé à la direction que l’intégralité des abonnements soient partiellement remboursés, étant donné que la saison n’a pas pu aller à son terme. Soit six matches à domicile non-disputés, un tiers du total de la saison.

Les Ultramarines n’ont aucune l’intention de se servir de cet argent : ils ont déjà assuré qu’ils en feront don à l’antenne locale de Médecins du Monde, « qui a abattu un travail formidable sur la métropole durant cette pandémie de Covid-19, et qui a cruellement besoin de fonds ».  Ils réclament également que « tous les abonnés – hors Ultramarines – soient consultés afin d’obtenir s’ils le désirent un remboursement partiel. C’est, de notre point de vue, la moindre des choses ». Une nouvelle étape dans la guerre entre les ultras et la direction du FCGB…