Girondins : Longuépée envoie un message clair aux Ultramarines

false

Le président délégué des Girondins de Bordeaux, Frédéric Longuépée, a assuré ce soir qu’il ne démissionnerait, alors que les Ultramarines réclament sa tête.

Scène surréaliste ce soir au Matmut Atlantique : après 11 minutes de jeu contre Nîmes, les Ultramarines ont envahi le terrain, provoquant une interruption d’une demi-heure. Une énième action pour pousser le président délégué, Frédéric Longuépée, à la démission. Mais après le carton du FCGB (6-0), le dirigeant s’est montré déterminé.

« C’est une situation désolante pour le club. C’est inacceptable, ce n’est pas du tout l’image que l’on souhaite donner du foot à Bordeaux et partout en France. D’autant plus désolant compte tenu des appels au dialogue répétés que nous avons proposés aux Ultras. »

« Comme vous le savez, King Street est l’actionnaire majoritaire du club, engagé aux Girondins pour longtemps. J’aimerais confirmer à tout le monde que je ne démissionnerai. Bordeaux est un club passionnant avec des ambitions et des valeurs que je défendrai longtemps. »

R.N.

Raphaël Nouet

Journaliste à But! depuis 2001