Girondins : Lonquépée affiche des perspectives d’avenir inquiétantes

true

L’actuel président des Girondins de Bordeaux Frédéric Longuépée n’est pas très rassurant concernant l’avenir du club aquitain en ces temps de crise sanitaire.

Bruno Fievet a exposé son plan de reprise des Girondins de Bordeaux. Le problème pour lui, c’est que les Girondins de Bordeaux n’ont pas encore répondu à sa lettre d’intention et n’auraient pas encore envie de se retirer du club aquitain.

A lire aussi : Tous les articles sur les Girondins

Cela n’empêche pas Frédéric Longuépée de tirer un bilan inquiétant sur la situation traversée par les Girondins en ces temps de crise sanitaire liée au coronavirus. La suite des événements est tout aussi préoccupante…

« À Bordeaux c’est environ 300 salariés, 300 temps pleins, qui se répartissent environ à 50-50 entre le département sportif et le personnel administratif. La quasi-totalité des collaborateurs ont été mis en chômage partiel, explique l’intéressé dont les propos sont relayés par Girondins4Ever. Comme on n’encaisse plus de recette de billetterie, plus de recettes liées aux hospitalités… Certains partenaires s’expriment déjà pour suspendre le versement de leur contrat. On est face à un effet ciseaux dramatique qui est qu’il n’y a plus de recette, mais on continue à supporter un grand nombre de charges. C’est tout ce qui nous occupe en ce moment, dans deux directions en particulier. La première les discussions avec les diffuseurs parce que Canal+ a indiqué ne pas souhaiter verser l’échéance du mois d’avril, et encore moins celle de juin pour le moment. Et dans le même temps des discussions avec le syndicat des joueurs pour que dans l’effort de solidarité nationale, le football ne soit pas absent de l’écran radar ».