Girondins – Mercato : Bordeaux a eu tout faux avec son loft !

false

Pour Maître Thierry Granturco, les Girondins de Bordeaux ont eu tort de mettre en place un loft de sept joueurs en début de Mercato.

Repris de volée par l’UNFP pour avoir créé un loft de sept joueurs durant tout l’été, les Girondins de Bordeaux n’ont pas complètement réussi leur coup. En effet, poussés vers la sortie, Paul Baysse, Younousse Sankharé ou encore Jonathan Cafu sont toujours au club et, si ces éléments ne sont pas réintégrés, il est probable que GACP se retrouve en infraction de l’article 15 du règlement de la FIFA.

Un front uni face aux dirigeants

Interrogé par « Sud-Ouest » ce jeudi, l’avocat spécialisé en droit du sport Maître Thierry Granturco est revenu sur le cas bordelais… Et, selon lui, la nouvelle direction américaine des Girondins n’a pas fait les bons choix sur ce dossier.

« Ce moyen de pression, ce bluff, a marché pendant des années et puis des joueurs plus costauds médiatiquement se sont rebellés comme Hatem Ben Arfa, en saisissant la commission juridique de la Ligue et les Prud’hommes. Le cas de Bordeaux n’est psychologiquement pas bien pensé. Souvent, les clubs isolent un joueur pour le forcer à partir mais en mettre six, sept à l’écart, cela crée un bloc, ils se soutiennent ». De ce bloc, seuls Valentin Vada (Almeira), Daniel Mancini (Aris Salonique) et Alexandre Mendy (Stade Brestois) sont partis.

Arnaud Carond

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008