Girondins : nouvelles révélations sur la plainte contre Eduardo Macia

true

Le directeur du football des Girondins de Bordeaux fait l’objet de deux plaintes pour « pratique illégale de la fonction d’agent ».

L’After Foot a révélé, il y a deux semaines, les drôles de méthode employées par les dirigeants des Girondins de Bordeaux pour recruter des joueurs. Celles-ci consistent à écarter les agents des joueurs pour les remplacer par des proches, qui récupèreront une partie des commissions. Cela a abouti à des plaintes pour escroquerie de Mehdi Aït Ahmed à l’encontre d’Eduardo Macia.

A lire aussi : Tous les articles sur les Girondins

Dans son édition du jour, Le Parisien a contacté maître Damien Legrand, qui représente l’agent dans cette affaire. Celui-ci a donné plus de détails sur les pratiques de Macia et son acolyte Raquel Herraiz Del Morral : « Il s’agit d’un système qui vise, en instrumentalisant à son détriment l’agent sportif, à masquer l’intervention d’intermédiaires qui agissent dans la plus totale illégalité. Les mandats délivrés à Raquel ? Il y a eu en amont une entente pour laisser mon client faire le travail avant de l’écarter. Ces faux mandats démontrent qu’il y a eu une préméditation ».

Si cela est effectivement reconnu par le tribunal, Eduardo Macia risque très gros. Et, par ricochets, la réputation des Girondins de Bordeaux pourrait être entachée…