Girondins : Paulo Sousa serait « vexé » par la gestion du Mercato par GACP

Girondins : Paulo Sousa serait « vexé » par la gestion du Mercato par GACP

Paulo Sousa, l’entraîneur des Girondins de Bordeaux, reste plutôt discret sur le Mercato qui vient de s’achever. Mais sa rancœur serait réelle.

Après un Mercato qui a vu six joueurs rejoindre les Girondins, mais pas forcément ceux que Paulo Sousa souhaitait, le coach portugais semble garder un goût amer. Publiquement, rien ne ressort si ce n’est l’envie d’échanger avec ses dirigeants sur le projet sportif.

Néanmoins, le journaliste de RMC Nicolas Paolorsi a assuré, dans des propos relayés par Girondins 33, qu’une vraie fracture existait désormais après ce Mercato. « Ce n’est pas par des déclarations fracassantes qu’il le montre, mais entre Paulo Sousa et sa direction il y a une fracture. On le sent, ça se voit dans les mots et aussi dans le body language du Portugais : il est agacé par la situation. En mars, quand il a signé, il a eu une réunion avec les actionnaires, on lui avait promis pas mal de choses, comme beaucoup d’argent qui allait être investi et puis que 80% des ventes de joueurs seraient réinjectés au mercato. Au final, il y a quand même 6 joueurs qui sont venus, des prolongations signées, mais pas d’investissements massifs comme annoncé. »

Plus qu’un recrutement sans doute moins clinquant que promis, Paulo Sousa semble surtout marqué par le manque de communication en interne pour le tenir au courant de l’avancée du projet. « Et aussi, surtout, Paulo Sousa n’a pas trop senti de communication entre le board et la cellule sportive. Il n’a, par exemple, été mis au courant que très tard du manque de moyens et n’a pas pu se rabattre sur d’autres joueurs, comme le club, alors que ceux qu’ils visaient étaient hors de portée. Pour lui, ça, ça l’a vexé, c’était compliqué, donc il attend d’avoir des explications, il veut rencontrer ses actionnaires pour faire un bilan », a confié le suiveur des Girondins.

Maxime Tauzin