Girondins : son transfert, ses objectifs… les premiers mots de Laurent Koscielny

Girondins : son transfert, ses objectifs... les premiers mots de Laurent Koscielny

Au lendemain de sa signature aux Girondins de Bordeaux en provenance d’Arsenal, Laurent Koscielny était en conférence de presse ce mercredi au Haillan. Morceaux choisis.

Son choix de quitter Arsenal

« Ça fait pas mal de temps que je réfléchis avec ma famille. Quand l’opportunité de rejoindre Bordeaux s’est présentée, j’ai pesé le pour et le contre pour savoir si c’était le bon choix. Je pense que ça l’est. Mais j’ai un très grand respect pour Arsenal. J’y suis resté neuf ans. J’ai montré mon respect sur le terrain. C’est un choix de carrière et de vie. »

Son arrivée à Bordeaux

« J’arrive dans un club historique, avec un nouveau projet qui demandera du temps. Je connaissais Eduardo Macia et son message a été très clair. Je viens pour apporter mon expérience et aider ce groupe jeune à gagner en qualités et en constance. Sachant qu’en plus, il y avait le cadre familial, tout était vraiment réuni pour que je vienne ici. Il n’y a pas de Coupe d’Europe cette année mais l’objectif, c’est de grandir ensemble pour redevenir un top club en France dans les deux, trois ans. Je me sentais prêt à relever ce challenge. »

Le brassard de capitaine

« J’ai un profond respect pour Benoît Costil. Je me vois mal arriver et prendre le brassard. Benoît sera capitaine. Après, dans un groupe, il faut toujours des leaders capables d’amener l’équipe dans la même direction. »

Sur sa forme

« J’ai passé trois semaines à m’entretenir avec un préparateur physique et quelques joueurs. Il me manque le rythme des matches. Il faut que je retrouve des sensations, que j’apprenne aussi à connaître mes équipiers. Je ne sais pas si je jouerai dès samedi mais je vais tout faire pour être prêt le plus vite possible. »

Laurent HESS