Girondins : vers une nouvelle plainte d’un agent contre le club !

true

Après l’affaire Khacef, les Girondins pourraient connaître une autre plainte d’un agent. Mawuli Kwaku Avorgah conteste le transfert de Thibault Klidjé.

Déjà embourbés d’une plainte pour le prêt de Naouel Khacef, les Girondins de Bordeaux pourraient connaître une autre mésaventure. Cette fois, Bordeaux pourrait être condamné coupable d’avoir réalisé un « transfert-relais » avec Thibault Klidjé.

A lire aussi : Tous les articles sur les Girondins

Le but de cette manoeuvre est de faire transiter un joueur dans un club amateur pour éviter de payer une indemnité de transferts et des commissions d’agent. Dans le cas de Klidjé, les Girondins auraient demandé de faire transiter le joueur du Togo (où il jouait à Kpalimé, en D1) au Congo (via un club de… D3) afin d’éviter certains frais. Cette méthode est punie par la Fifa. Selon les dernières nouvelles, le dossier serait suivi de près par l’instance.

Mawuli Kaku Avorgah souhaite régler l’affaire avec les Girondins devant la justice

Durant ce transfuge, Mawuli Kwaku Avorgah, agent du joueur, a refusé de réaliser les desiderata bordelais. Selon l’accusation de Avorgah, qui demeure l’agent légal de Klidjé, Souleymane Cissé (coordinateur technique du centre de formation des Marine et Blanc, qui va quitter le club dans quelques jours) et Eduardo Macia (‘directeur du football’ des Girondins) pourraient encore être inquiétés.

Avorgah se sent lésé de ce présumé transfert-relais. Selon les informations de Girondins33, il envisage de porter plainte contre les Girondins de Bordeaux. À l’instar de Mehdi Aït Ahmed, agent de Naoufel Khacef, le club au scapulaire pourrait se retrouver une nouvelle fois devant la justice.

Cette affaire va renforcer la rogne des supporters bordelais. Depuis de nombreux mois, ces derniers appellent à un changement de direction. Ils veulent le départ de King Street, de Frédéric Longuépée et de ses hommes. Ils estiment que l’image des Girondins est salie par la politique sportive et institutionnelle de l’organigramme actuel.