Coronavirus : ASSE, RC Strasbourg et Stade Rennais font de la résistance

true

Le confinement imposé par le gouvernement pour freiner la propagation du coronavirus n’a pas encore convaincu certains clubs de L1 de stopper totalement leurs activités.

La pause forcée du championnat en raison du coronavirus ne doit pas empêcher les joueurs de travailler. C’est dans cette veine que la plupart des clubs français ont arrêté leurs entraînements en confiant un programme de maintien spécialisé à leurs joueurs. Le Stade Rennais est à l’arrêt mais fait partie des clubs qui ont encore l’espoir de reprendre l’entraînement dès la semaine prochaine. Le SRFC n’est pas le seul sur la liste des résistants puisque le SCO d’Angers, l’ASSE mais aussi le RC Strasbourg espèrent tous reprendre le chemin de l’entraînement ce lundi 23 mars. 

A lire aussi : Tous les articles sur la Ligue 1

Ce sont les seuls dans ce cas de figure. Le dernier à avoir jeté l’éponge en Ligue 1 n’est autre que l’OM, qui reprendra ses séances collectives le 2 avril, si l’évolution de la pandémie de Covid-19 le permet. « Les futures décisions de l’exécutif nous amèneront évidemment à reconsidérer cette décision si nécessaire, explique le club marseillais. Chaque joueur s’est vu remettre un programme d’entraînement personnel. »

On notera enfin que le Haillan a aussi fermé boutique à Bordeaux, où il était partiellement ouvert depuis la première allocution d’Emmanuel Macron jeudi dernier. « Les salariés poursuivront en télétravail, les internes du centre de formation ont rejoint leur famille et les joueurs et joueuses professionnels poursuivent leur programme individuel en confinement, avec remontée de données et échange quotidien avec le staff technique et médical », précise le quotidien Sud Ouest ce mercredi.

 

Bastien Aubert

Journaliste à But! depuis 2013