FC Nantes – Girondins (0-1) : Ménès, un hommage splendide et un tacle musclé

true

Hormis le splendide hommage à Emiliano Sala, Pierre Ménès n’a pas goûté au spectacle servi par le FC Nantes et les Girondins de Bordeaux dimanche à la Beaujoire (0-1).

Le spectacle en tribunes et plus rien. Ou si peu. Le derby de l’Atlantique entre le FC Nantes et les Girondins de Bordeaux hier a surtout été marqué par l’hommage rendu à Emiliano Sala à la Beaujoire. Pour le reste, seule une reprise de volée de Jimmy Briand en fin de match a permis de rêver (0-1). Devant la faiblesse du contenu de ses joueurs, Christian Gourcuff n’a pas caché son inquiétude.

« Au-delà du résultat, c’est les limites qu’on a affichées qui ne rassurent pas, a-t-il expliqué en conférence de presse. Chaque match a sa vérité, on verra aussi quel effectif sera à disposition pour les matches à venir, en espérant retrouver rapidement des joueurs à leur niveau aussi sur le plan physique. Et la suspension d’Andrei (Girotto) est pour nous très dommageable. Mettre un carton rouge sur une action comme ça, c’est complètement aberrant. Ça change la donne. »

« L’hommage a été merveilleux, le match infect »

Pierre Ménès n’a pas souhaité revenir sur cette décision arbitrale contestable mais plutôt sur le splendide hommage à Emiliano Sala… et la faiblesse technique de cette rencontre. « On a eu droit à un match qui n’a valu que pour l’hommage bouleversant de la Beaujoire à Emiliano Sala, avec des tifos somptueux dont un mettant en scène les grands disparus du club, a-t-il observé sur son blog. L’hommage a été merveilleux et chargé en émotion, le match a été infect entre une équipe de Nantes d’une grande faiblesse tactique et surtout technique et une formation bordelaise à peine meilleure. La très belle volée de Briand n’a malheureusement pas sauvé ce bien triste match. »

Bastien Aubert

Journaliste à But! depuis 2013