FC Nantes, OM – Mercato : le détail des clauses ajoutées par Kita dans le deal Rongier

FC Nantes, OM – Mercato : le détail des clauses ajoutées par Kita dans le deal Rongier

Si l’OM s’apprête à arracher Valentin Rongier (24 ans) au FC Nantes, le club phocéen a manqué sa négociation de dernière minute. La preuve en chiffres.

Si l’officialisation par l’OM et le FC Nantes n’est pas encore tombée, il ne fait plus guère de doutes que Valentin Rongier (24 ans) rejoindra le club phocéen en qualité de joker dans les prochaines heures. L’épilogue d’un dossier qui aura tenu tout le monde en haleine ces derniers jours et crispé les dernières heures d’un Mercato d’été clôturé hier soir à minuit.

2 M€ de pénalités en bonus

« Ouest-France » livre les ultimes détails de l’accord trouvé par l’OM avec le FCN. Un accord revu à la hausse ces dernières heures. Faisant face à une pression populaire importante suite au départ de Luiz Gustavo pour Fenerbahçe, la direction marseillaise pourrait s’acquitter un transfert désormais valorisé à 17 M€.

En plus des 13 M€ initialement proposé et des 2 M€ de bonus de qualification européenne, Marseille aurait accepté de payer 2 M€ de « pénalités automatiques, compensant l’impossibilité du FCN de recruter un successeur à Rongier ».

Nantes récupèrera de l’argent… même sur une vente au rabais

Si le FC Nantes a accepté d’arrondir les angles en ne réclamant plus 30% de pourcentage à la revente, les Canaris ont également obtenu de l’OM le partage de 50% d’une éventuelle plus-value. Marseille souhaitait plafonner cette somme à 5 M€. Ce montant maximal a été revu et passe à 8 M€. Le club ligérien a également assuré ses arrières en introduisant des « clauses lui garantissant un minimun de rentrée d’argent en cas de non plus-value ». Des conditions imposées à l’OM qui montrent que Jacques-Henri Eyraud a perdu la bataille en voulant jouer au plus malin avec Waldemar Kita…


Arnaud Carond