FC Nantes – SC Amiens (3-2) : Valentin Rongier a vécu une première amère avec les supporters

Résultats Ligue 1 : le FC Nantes assure le spectacle face à Dijon (3-0), tous les autres résultats

Le match entre le FC Nantes et Amiens (3-2) a été marqué par une banderole de supporters. Les stadiers sont intervenus pour l’enlever et une bagarre a éclaté. Valentin Rongier a commenté. 

Le FC Nantes a presqu’assuré son maintien en Ligue 1 en s’imposant contre le SC Amiens (3-2). La fête a pourtant été gâchée en tribunes, avant même le coup de sifflet final de la rencontre.

Le Nantes menait en effet 3-1 quand une intervention des stadiers pour faire enlever une banderole s’en prenant au « FC Kita » a provoqué le départ de la Brigade Loire. « Interdire ses supporters, inviter les adversaires : c’est ça la FC Kita family », disait le message en question, s’en prenant donc à Waldemar et Frank Kita réunis.

Quand les stadiers sont intervenus dans la tribune pour enlever la banderole, une bagarre a débuté. Les esprits se sont ensuite calmé, mais les supporters du kop (environ 200) ont rangé leurs affaires avant de quitter le stade au moment où les Amiénois réduisaient l’écart à 3-2.

Valentin Rongier regrette évidemment ces incidents. « Je sais que l’atmosphère n’était pas top, a-t-il admis dans L’Équipe. C’est la première fois que j’entends vraiment des chants qui ne sont pas faits pour nous encourager. Normalement, je ne les entendais pas plus que ça. Là, j’ai eu l’impression qu’il y en a eu plus que d’habitude… Je ne vais pas prendre parti. Ce que je sais, c’est qu’on a besoin d’eux et qu’ils ont besoin de nous. Après, s’ils chantent, c’est qu’ils ont leurs arguments. Mais je trouve ça dommage. » 

JP