Girondins, ASSE – Mercato : ça  bouge autour de Bernardoni

true

Courtisé par plusieurs clubs de L1, Paul Bernardoni (23 ans) appartient toujours aux Girondins de Bordeaux. Le SCO d’Angers se fait vraiment insistant en vue du mercato.

Les finances des Girondins de Bordeaux ne sont pas au beau fixe. C’est le bilan avancé par Mediapart à l’issue d’une minutieuse enquête entreprise depuis le début de la crise sanitaire. Si l’ASSE, citée par nos confrères, a démenti faire partie de cette catégorie peu reluisante, le FCGB a de son côté laissé faire.

A lire aussi : Tous les articles sur la Ligue 1

Le club aquitain prépare peut-être la riposte au mercato avec plusieurs ventes juteuses, comme celle de Paul Bernardoni. Prêté à Nîmes les deux dernières saisons, qui n’a pas dit son dernier mot, le gardien (23 ans) est barré par Benoît Costil à Bordeaux, club auquel il appartient jusqu’en 2023. Ces derniers jours, Angers lui fait une cour insistante au point que L’Équipe assure ce samedi que l’intéressé – aussi cité à l’ASSE – n’est plus insensible au projet sportif du SCO. 

L’antécédent Crivelli entre le SCO et les Girondins

Conscients qu’ils pourraient gagner gros avec Bernardoni, les Girondins réclament une indemnité de transfert comprise entre 8 et 10 millions d’euros. Pour l’heure, ces exigences semblent hors de portée des finances angevines, le SCO n’ayant jamais déboursé plus de 4 millions d’euros (hors bonus) pour un joueur. Il s’agissait d’Enzo Crivelli, recruté en 2017 à… Bordeaux avant de le prêter six mois plus tard au SM Caen.