Vladimir Petkovic
Vladimir PetkovicCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
CONF' DE PRESSE

Girondins – FC Nantes : les Canaris « pas imbattables », Petkovic lance le derby de l'Atlantique !

Présent en conférence de presse ce vendredi, Vladimir Petkovic a fait le point avant le derby de l'Atlantique entre Bordeaux et le FC Nantes. Ses meilleures déclarations.

Zapping But! Football Club Top 10 : les meilleurs passeurs de Ligue 1 en activité

Le point santé

Vladimir Petkovic a annoncé que Mexer était incertain en plus de Stian Gregersen, qui est déjà suspendu en défense centrale. Le défenseur du Mozambique souffre d'une contusion au genou droit.

Sur l'anniversaire des 140 ans

« Ça fait vraiment plaisir d’avoir autant de supporters dimanche. Les joueurs le savent et il faut bien travailler pour que ça nous serve.  Cet anniversaire du club c’est une bonne chose car les supporters vont venir. Ça doit créer de l’orgueil de bien faire pour le club et on a un devoir à accomplir. Je pense qu’il y a beaucoup d’amour envers ce club. Je le vois dans la rue ou au restaurant quand je rencontre les gens. Le problème, c’est que les résultats ne sont pas au rendez-vous depuis quelques années. »

Sur le FC Nantes

« Je ne fais jamais de calculs de points. Seule la prochaine rencontre compte. On va se concentrer sur le match de Nantes. Nantes est une équipe qui a progressé et ils sont de plus en plus une équipe. Ils sont solides et physiques mais clairement pas imbattables. »

Sur les retours possibles de Niang et Elis

« Niang va mieux et il progresse sur le jeu mais sur le plan physique il n’est pas à 100%. Il fait un entraînement personnel, il faut voir s’il sera convoqué demain. C’est positif qu’Elis ait joué avec sa sélection mais si je parle en tant qu’entraîneur de Bordeaux, il a trop joué à mon goût. »

Retranscription : France Bleu Gironde

Vladimir Petkovic face aux micros

Présent en conférence de presse à deux jours du derby, le coach des Girondins de Bordeaux a évoqué l'anniversaire des 140 ans du club dans un match spécial face à Nantes où il se réserve le droit de lancer M'Baye Niang dans le grand bain.