Girondins – Mercato : Bordeaux souffle le chaud et le froid

Entre les souhaits (nombreux) de Willy Sagnol et ce qu’il pourrait effectivement se passer aux Girondins de Bordeaux, il devrait y avoir une nouvelle fois un grand fossé.

Les besoins nés du début de saison :

Si les Girondins ont quelques soucis offensifs, Willy Sagnol n’a pas ciblé d’avant-centre pour cet hiver. Ses souhaits ? Un latéral gauche pour remplacer Diego Contento et Maxime Poundjé qui ne s’imposent pas, un milieu « box to box » pour pallier la longue absence de Grégory Sertic et un milieu offensif polyvalent. Les demandes pourraient même être encore plus nombreuses si Cheick Diabaté ou Wahbi Khazri venait à partir cet hiver. « Dans tous les cas, il y aura du mouvement au Mercato », a promis l’entraîneur des Girondins de Bordeaux.

Les moyens :

C’est sans doute sur ce point que le bât blesse. Si Nicolas De Tavernost déclarait fin novembre au Figaro qu’il « procédera probablement à des mouvements de joueurs dès cet hiver », le patron du groupe M6 serait plutôt réticent à sortir une nouvelle fois le carnet de chèques. Contacté par nos soins, Jean-Louis Triaud a joué sur le reculoir… Evoquant même la possibilité d’un Mercato en interne avec le retour des blessés. A Bordeaux, la réalité du marché est la suivante. Pour recruter, il faudra sans doute d’abord vendre une des valeurs marchandes de l’effectif. Cheick Diabaté n’a plus qu’une valeur symbolique. Reste Diego Rolan, Henri Saivet et surtout Wahbi Khazri.

La vedette de l’hiver : Wahbi Khazri

Elément de l’effectif le plus décisif en ce début de saison, le Tunisien est l’un des rares à surnager cette saison en Gironde. Estimé à 7,5 M€ par le site Transfermarkt.de, l’ancien Bastiais est d’assez loin la plus grosse valeur marchande du club. Mi-novembre, l’agent du joueur Franck Silvestre était de passage au Haillan pour faire le point. Newcastle, Everton ou encore Stoke City seraient sur les rangs pour l’accueillir. Sunderland, Swansea ou encore le FC Séville auraient également dépêché des émissaires pour l’observer.

Quel avenir pour les fins de contrat ?

Cheick Diabaté a refusé une offre de prolongation avec un salaire revu à la baisse. Plus que jamais, l’attaquant malien est sur le départ. En roue libre depuis de longs mois, Jussiê devrait lui aussi aller voir ailleurs. Le seul cas qui peut prêter à discussion concerne Clément Chantôme. L’ancien Parisien dispose d’une année en option dans son contrat. Etant donné qu’il joue régulièrement et qu’il n’est pas énormément courtisé, on voit mal comment il pourrait ne pas être reconduit.

Les premières pistes évoquées : Munas Dabbur (Grasshopper), André Claro (Vitoria Setubal), Chikeluba Ofoedu (Samsunspor), Ahmed Hassan (Braga), Daniel Mancini (Newell’s), Morgan Amalfitano (libre), Guillaume Gillet (Anderlecht).

L’avis de Frédéric Guerra (agent de joueurs) :

« Je les ai interrogé et ils disent non à un attaquant. C’est plutôt étonnant de leur part. J’ai le sentiment qu’ils sont dans une année de reconstruction et je n’ai pas le sentiment qu’ils ont prévu de gros chantiers en hiver contrairement aux rumeurs qu’on entend un peu partout. »

A.C

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008