Ligue 1, Ligue 2 : la majorité des joueurs ne voudraient pas reprendre la saison
par butfootballclub

Ligue 1, Ligue 2 : la majorité des joueurs ne voudraient pas reprendre la saison

Selon Sylvain Kastendeuch, président de l'UNFP, les joueurs de Ligue1 et Ligue 2 sont majoritairement hostiles à la reprise des championnats.

Dans Le Monde, hier, Sylvain Kastendeuch s'était prononcé contre une reprise des championnats de Ligue 12 et de Ligue 2 cette saison. Il a renouvelé ses propos ce mardi dans les colonnes du Républicain Lorrain, glissant au passage que les joueurs allaient dans son sens.

"On leur propose un calendrier au rythme effréné, qui inclut une fin de championnat et des finales de Coupes, autrement dit un sprint final intense : le risque de blessure est évident, a soutenu le président de l'UNFP. Les joueurs sont confinés depuis le 15 mars et s’entraînent en n’ayant pas les conditions nécessaires au haut niveau : soins, prévention, mise à disposition d’aide médicale. Une étude de l’UNFP et de la FIFPro indique que 22 % des joueuses et 13 % des joueurs présentent des symptômes compatibles avec la dépression. 18 % des filles et 16 % des garçons font état d’anxiété. Pour que des sportifs de haut niveau répondent ainsi à un questionnaire en faisant état de leur faiblesse, c’est que c’est sérieux ! Or, on sait à quel point les jambes dépendent de la tête. »

Selon l'ancien défenseur de l'ASSE et du FC Metz, les conditions ne sont pas réunies pour que la saison redémarre au 17 juin, conformément à ce que souhaite la LFP. « Comment les joueurs pourraient prendre des congés ou du repos, avec une fin de championnat en juillet et une reprise en août ? J’ai des doutes sur la capacité d’un joueur à pouvoir faire une saison et demie d’un coup ! Dans quel état seront-ils en automne ? En fait est-ce qu’on veut un demi-football bricolé à tout prix ou veut-on préparer une future belle saison 2020-1921 ? On n’a jamais été aussi proches des joueurs qu’en ce moment. Beaucoup nous disent : heureusement que vous êtes là. Les trois-quarts nous ont demandé d’être vigilants sur leur santé et une large majorité est d’accord pour que la saison s’achève. »