Ligue 1, Ligue 2 : un protocole sanitaire intenable mis en place à la reprise ?

true

Les médecins des clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 ont envoyé leur protocole de lutte contre le Covid-19 à la LFP. Ses grandes lignes le rendent difficile à appliquer.

Alors que la question d’une reprise de l’entraînement des clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 doit se poser dès l’entame du déconfinement le 11 mai prochain, les protocoles commencent à être étudier pour minimiser les risques de contaminations au coronavirus. D’après « RMC Sport », l’AMCFP, l’association des médecins des clubs professionnels, a envoyé ses instructions aux clubs pour la reprise… Et le protocole paraît difficilement tenable.

A lire aussi : Tous les articles sur la Ligue 1

Les tests sur les joueurs ne suffiront pas

Alors qu’il est bien précisé que le risque zéro n’existe pas pour les principaux acteurs, les clubs ne pourront se contenter d’un simple dépistage récurrent du Covid-19 (une fois par semaine) et d’une batterie de tests médicaux pour reprendre des séances d’entraînement normales. Comme avant le confinement.

Pas d’entraînement collectif avant le 29 mai ?

Dans un premier temps, les joueurs devront se contenter de séances individuelles sous les yeux des préparateurs physiques. La mise en place d’ateliers en groupes ne pourra intervenir que sur la dernière semaine du mois de mai. Pour les entraînements collectifs, ce ne sera qu’à partir du 29 mai… En respectant une distance sanitaire de 4 mètres à l’effort et de 2 mètres au repos. Par ailleurs, chaque personne présente au centre d’entraînement devra porter un masque et une prise de température des salariées sera obligatoire à l’entrée. Si des cas positifs se déclarent malgré tout, toute l’équipe se retrouvera en quatorzaine et dans l’incapacité de jouer…