Ligue 1 : l’OL débouté par le Conseil d’Etat, Amiens et Toulouse en suspens

true

Ce mardi, le conseil d’État a rendu son verdict concernant le recours contre la LFP de l’OL, Amiens et Toulouse. Si rien ne change pour l’OL, la question des relégations est suspendue.

Jeudi dernier, durant plus de trois heures, l’OL, Amiens et Toulouse avaient plaidé leur cause pour faire annuler la décision de la Ligue de Football Professionnel (LFP). Le Conseil d’Etat a donné une réponse nuancée. Si la LFP était dans son droit d’arrêter les championnats professionnels et de statuer les classements, la question des relégations reste en suspens.

A lire aussi : Tous les articles sur la Ligue 1

Si la Ligue 1 ne pouvait reprendre, les trois entités réclamaient une saison blanche. Amiens et Toulouse militaient également pour une Ligue 1 à 22 clubs. Ces deux clubs ne contestaient pas l’arrêt du championnat, à contrario de l’OL, mais la manière d’établir le classement et leur relégation qui en découle. Sur ce point, ils ont été entendu puisque le Conseil d’Etat demande à la LFP de réexaminer leur situation.

L’OL, par la voix de son président Jean-Michel Aulas, arguait en revanche pour une reprise le plus rapidement possible de la saison 2019/2020 notamment par des playoffs. Au final, sur cette question, le conseil d’État a conforté la LFP. L’OL terminera donc bel et bien à la septième place de la Ligue 1.