LOSC – FC Nantes (3-0) : les 4 satisfactions de la première de Bielsa

Pour sa première officielle au stade Pierre-Mauroy, le LOSC a commencé la saison comme il l’a terminé en corrigeant le FC Nantes (3-0). Marcelo Bielsa peut être satisfait.

Le système est déjà assimilé

Marcelo Bielsa prône un jeu exigeant et une préparation de sept semaines en conséquence. Visiblement, ses Dogues ont déjà bien assimilé le 3-4-3 si l’on en croit cette première sortie plutôt convaincante face à Nantes. Bien évidemment il y a encore du pain sur la planche mais certains, comme Ibrahim Amadou, Thiago Mendes, Kévin Malcuit et surtout Anwar El Ghazi – récompensé d’un but, métamorphosé depuis la fin de saison dernière et qu’on a vu évoluer avec une justesse incroyable – semblent déjà à l’aise.

Le danger vient des couloirs

Au sein du nouveau LOSC, les couloirs auront leur importance. Les trois buts des Dogues sont venus des côtés. A deux reprises, la faille est venue de centres de l’excellent Kouamé N’Guessan, remplaçant à la pause de Fodé Ballo-Touré. Sur le 3e, il est même à la passe décisive. Arrivé en provenance de l’ASSE, Kévin Malcuit n’a pas démérité… provoquant un penalty.

Maignan, décisif à 0-0 et 1-0

Si le choix de remplacer Vincent Enyeama par Mike Maignan pouvait surprendre certains supporters, l’ancien Parisien a confirmé qu’il pouvait avoir l’envergure d’un n°1. Son arrêt sur Valentin Rongier juste après l’ouverture du score fut primordial (50e), tout comme sa claquette sur la transversale sur la frappe d’Abdoulaye Touré (21e) pour préserver le 0-0. L’intéressé rassure également dans ses sorties aériennes.

De Préville, les pieds et la tête chez les Dogues

On le dit potentiellement sur le départ mais Nicolas De Préville ne laisse vraiment rien transparaitre. Bien au contraire. Buteur sur penalty, l’ancien Rémois s’est beaucoup démené sur le front de l’attaque, manquant de peu l’ouverture du score de la tête en fin de première période. Sorti sous une ovation en fin de partie.

Arnaud Carond

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008