LOSC : Gérard Lopez comparé à Jean-Michel Aulas pour sa réussite

true

L’ancien joueur du LOSC Djezon Boutoille estime que le club a franchi un palier très important depuis l’arrivée à la présidence de Gérard Lopez.

Formé au LOSC, Djezon Boutoille y a évolué de 1992 à 2004, quand le club nordiste est remonté de L2 pour rejouer les premiers rôles dans l’élite. Eh bien, même si les résultats étaient déjà bons à cette époque, l’attaquant a expliqué dans ActuFoot combien le club avait changé de dimension depuis l’arrivée de Gérard Lopez.

« Il n’y a pas un monde, mais deux mondes d’écart entre ce que j’ai connu et ce qu’est Lille aujourd’hui. C’est l’exemple type d’un club bien géré, qui a progressé, avancé, et s’est construit étape par étape, pour devenir l’un des meilleurs clubs français aujourd’hui, à travers sa formation et ses résultats. C’est un club très bien managé et très bien géré. Sur le domaine de la gestion, c’est ce qui se fait de mieux parmi les clubs français, avec le Lyon de Jean-Michel Aulas. »

« Si on veut avancer, malheureusement, on n’a pas le choix tout le temps. Il faut procéder à des changements. Et ces changements peuvent déboucher sur de nouvelles compétences, amener des gens nouveaux. Alors oui, c’est sûr, on est nostalgique du passé. Mais le modèle économique a changé. On le voit à travers les jeunes talents. Aujourd’hui, on recrute des jeunes non pas pour les former mais pour les revendre très vite et faire une plus-value. Le modèle économique a changé et les mentalités avec. C’est pas possible de continuer à fonctionner de la même manière qu’il y a quinze ans. Donc on perd un peu de l’humain, et on peut perdre aussi une identité régionale. Mais il faut en passer par là. »

Raphaël Nouet

Journaliste à But! depuis 2001