LOSC : la DNCG attend de nouveaux efforts de Gérard Lopez

Gérard lopez, lopez, losc, lille

Si le LOSC fait de gros efforts pour effacer son déficit d’exploitation, la DNCG reste très méfiante vis-à-vis des promesses de Gérard Lopez.

Avec presque 142 M€ de déficit sur l’exercice 2017-2018, le LOSC est le plus mauvais élève du football français selon l’ultime rapport dévoilé par la DNCG. Un rapport qui permet de mieux comprendre pourquoi le gendarme financier français a mis des bâtons dans les roues aux Dogues (recrutement interdit à l’hiver 2018, encadrement de masse salariale cet été).

Outre les divers abandons de créances des actionnaires, Gérard Lopez et le fonds d’investissement américain Elliott ont procédé à une augmentation de capital à hauteur du trou généré (25 M€ pour Lopez, 117 M€ pour le fonds).

La DNCG attend que les nouveaux engagements soient tenus cet été

Président de la DNCG, Jean-Marc Mickeler a salué les efforts fait par le club nordiste : « On s’en satisfait d’autant plus que c’était un engagement pris par le LOSC. D’un point de vue général, il est important que les clubs ne se financent pas trop par la dette mais se constituent des capitaux propres et solides. D’autres engagements ont été pris pour le futur et, comme pour tous les autres clubs, nous veillerons à ce qu’ils soient respectés », a-t-il glissé dans des propos rapportés par la Voix du Nord.

Parmi ces engagements pris figureraient la nécessité pour le LOSC de vendre des joueurs pour un peu plus de 100 M€ l’été prochain. Pas franchement une surprise puisque Gérard Lopez en a fait mention dans L’Equipe il y a quelques jours.

Arnaud Carond