LOSC – Mercato : Renato Civelli voit son avenir à Lille

Dans Le Parisien / Aujourd’hui en France, Renato Civelli a évoqué son cas personnel. Morceaux choisis.

Agé de 32 ans, Renato Civelli ne s’imagine pas à la retraite. « Il y a de fortes chances que Lille soit mon dernier club en Europe, mais je me vois jouer encore trois ou quatre ans en Argentine. Je me sens bien. Quand ce ne sera plus le cas, j’arrêterai. Je ne veux pas finir sur une mauvaise image ou qu’on pense que je joue pour l’argent », glisse le défenseur dans les colonnes du Parisien.

« Tu peux être à l’aise même à trois derrière… »

Meilleure recrue des Dogues en ce début de saison, l’ancien Marseillais et Niçois se plait au sein de la défense à trois (3-4-3) mis en place par Hervé Renard quand il a suffisamment de défenseurs disponibles : « J’ai connu ce système à San Lorenzo, en Argentine, avec Diego Simeone comme entraîneur. A Marseille aussi, au tout début. C’est plus rare, je suis plutôt habituer aux défenses à quatre. Mais, quand le milieu fait bien le boulot, tu peux être à l’aise même à trois derrière. »

« Si je marque moins, tant pis »

Habitué à marquer beaucoup de buts depuis le début de sa carrière européenne, Civelli n’a toujours pas trouvé le chemin des filets chez les Dogues : « Marquer 3 ou 4 buts par saison, c’est très bien pour un défenseur axial. Et si je marque moins, tant pis. Mon boulot, c’est d’abord de bien défendre. Comme on marque peu en ce moment, je pense que l’entraîneur attend plus de moi dans ce domaine. J’y travaille. »

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008