Lancer le diaporama
LOSC : les 3 enseignements offensifs de la victoire face à Reims (3-1)
+5
LANCER LE DIAPORAMA
par La rédaction

LOSC : les 3 enseignements offensifs de la victoire face à Reims (3-1)

En s’imposant 3-1 sur sa pelouse face à Reims grâce à des réalisations de Sébastien Corchia, Divock Origi et Nolan Roux, le LOSC a fait plaisir à son public.

Pour la deuxième fois d’affilé, les Dogues ont marqué trois fois au stade Pierre-Mauroy. Décryptage de cette renaissance offensive.

1. Les Dogues incisifs sur coup de pied arrêté

Trois buts inscrits, deux buts sur coup de pied arrêté. Après leur non-match à Saint-Etienne, les Dogues ont retrouvé du mordant sur leur point fort, s’offrant même le luxe de manquer un penalty. On peut même dire que les hommes de René Girard ont eu une réussite maximale, le coup-franc de Corchia étant inscrit de manière assez cocasse.

2. Etincelant Sofiane Bouffal

En l’absence de Rony Lopes (suspendu), Sofiane Boufal a eu une belle occasion de se montrer au poste de meneur de jeu. L’ancien joueur du SCO Angers l’a saisi. Difficile à tenir pour l’arrière garde champenoise, le milieu de 22 ans a provoqué un penalty et délivré un centre décisif sur le 2-0. Même s’il est parfois un peu gourmand, son aisance technique est intéressante. Sorti sous une véritable ovation.

3. Divock Origi a du mental

Si on se doutait du mental de Divock Origi, on a eu une belle réponse. Après son triplé inscrit face à Rennes (3-0) mi-mars, l’international belge a une nouvelle fois été décisif. Et pourtant tout avait mal commencé par le futur joueur de Liverpool, lequel a vu son penalty repoussé par Agassa, mais il s’est bien ressaisi en s’arrachant pour le second but et en distillant un centre parfait sur le troisième.

[gallery]

Albums Photos