LOSC : Lille dérouillé par l’Ajax, c’est la faute à la Ligue 1 pour Gérard Lopez !

Gérard Lopez a repris l’une des meilleures excuses du PSG pour expliquer la défaite de son LOSC en Ligue des Champions à l’Ajax Amsterdam (0-3).

Rentré dans la Ligue des Champions 2019-2020 avec beaucoup d’espoir, le LOSC a vite déchanté en se faisant punir mardi soir sur la pelouse de l’Ajax Amsterdam (0-3), demi-finaliste de la précédente édition.

« Surtout, on a manqué de réalisme »

S’il espérait que son « modèle » brille sur la scène européenne, Gérard Lopez a dû se résoudre. « Surtout, on a manqué de réalisme. On a joué l’équipe dont on savait qu’ils étaient forts techniquement. J’avais dit avant le match qu’il fallait qu’on impose notre jeu qui est certainement plus physique que le leur. Dès qu’on a pu le faire, ils sont descendus d’un ou deux niveaux et dès qu’on le n’a pas fait, ça nous a fait beaucoup de mal. Il faut pas oublier qu’ils ont été hyper réalistes et nous malgré nos opportunités pour marquer on n’y arrive pas, ça aurait sans doute changé le match. Cela fait partie de l’apprentissage », a expliqué le dirigeant des Dogues, dans des propos rapportés par le site le Petit Lillois.

«  On voit cette intensité très rarement en Ligue 1 »

Et Gérard Lopez a profité de la tribune qui lui était donnée pour tancer la Ligue 1 et son rythme de sénateur. Une Ligue 1 qui ne prépare pas à cela selon lui : « Dès les 20 premières minutes, ils ont su mettre beaucoup d’intensité, ils sont habitués à la Champions League et le réalisme ce soir a fait la différence entre nos deux équipes (…) On voit cette intensité très rarement en Ligue 1, l’efficacité a fait le différence et le système de jeu de l’Ajax est difficile à jouer car on le voit très rarement ».

Arnaud Carond