LOSC : Marcelo Bielsa a prévu de vider son sac

LOSC : Marcelo Bielsa a prévu de vider son sac

Marcelo Bielsa réclame toujours 19 M€ au LOSC et veut assister à son audience aux prud’hommes en 2020… avec l’intention de s’y exprimer.

Marcelo Bielsa est loin d’en avoir terminé avec le LOSC. Licencié pour faute grave en décembre 2017, six mois après son arrivée, l’entraîneur argentin réclame toujours un peu moins de 19 M€ brut tous préjudices confondus à son ancien employeur.

« Nous attendons toujours que la justice se prononce sur la valeur des promesses contenues dans un contrat signé par les dirigeants du LOSC, explique à L’Équipe Me Benjamin Cabagno. Si les montants sont importants, il s’agit pourtant de l’exécution normale d’un contrat signé par des dirigeants d’un club ambitieux qui a eu recours à un entraîneur reconnu internationalement. L’annonce publique, en février 2017, de la venue de Marcelo a aidé le club à obtenir les contributions nécessaires pour financer un projet d’entreprise fondé sur le principe du “trading joueurs” (achat-revente de joueurs) dans le but d’un retour rapide sur investissement. Il sera intéressant d’évaluer la période d’intégration et l’influence (de Bielsa) sur les joueurs qui seront transférés pour des sommes très élevées. » 

Sauf accord possible jusqu’au jour de l’audience, le différend entre le LOSC et ce même Bielsa risque de durer. L’audience de mise en état du 10 octobre 2019 doit fixer la plaidoirie publique au premier semestre 2020. Le quotidien sportif précise que l’actuel entraîneur de Leeds a prévu d’être présent et d’exprimer sa version des faits au cours de cette audience. Le LOSC n’a pas souhaité s’exprimer sur ce sujet.

JP