LOSC : Mercato, Gerets, avenir, Ménès… Seydoux vide son sac !

Au lendemain de la clôture du marché des transferts, Michel Seydoux a évoqué plusieurs sujets le concernant et n’a pas mâché ses mots sur le site officiel du LOSC. Morceaux choisis.

Les différentes cibles du Mercato

« Nous avions identifié et ciblé 3 ou 4 joueurs plus expérimentés mais le mercato n’a pas été simple. Cela n’a pas pu se conclure. Sans tout dévoiler et rentrer dans le détail, le cas Skuletic qui a été médiatisé illustre bien ces difficultés. Nous avons par ailleurs la satisfaction d’avoir obtenu l’arrivée de Sofiane Boufal et le retour d’Abdoulay Diaby qui viennent apporter leur talent et étoffer notre secteur offensif. Nous en sommes très heureux. Et dans le sens inverse, Pape Souaré, et Ronny Rodelin, ont été les seuls joueurs pour qui nous avons accepté de négocier une sortie. Si je devais dresser un bilan, je dirai que 70% de nos objectifs ont été atteints à l’occasion de ce mercato ».

Les consultants qui taillent René Girard

« J’en profite pour redire à quel point je trouve scandaleuse l’attitude de certains commentateurs qui font systématiquement le procès de René Girard… pour alimenter le buzz. Il est regrettable que ces gens-là, dont c’est pourtant le métier, n’effectuent qu’un travail très superficiel, sans s’intéresser et apprendre à connaître l’homme. On peut même douter de leur connaissance du football. Ce n’est pas du journalisme ça. À aucun moment, ils n’équilibrent leurs propos et leurs critiques en évoquant les conditions plutôt difficiles dans lesquels évoluent René et l’effectif lillois cette saison On peut critiquer mais il faut considérer la globalité du sujet ».

La rumeur Éric Gerets

« Les rumeurs… on connaît, on laisse faire, on va dire que ça fait partie du milieu. Ce qui m’interpelle le plus, ce sont les informations – présentées comme telles – totalement infondées qui peuvent circuler. Nous aurions rencontré Eric Gerets par exemple… C’est tout simplement faux. C’est agaçant parfois. Car quelle est la finalité si ce n’est de perturber l’équilibre d’un groupe et d’un club ? »

L’avenir et les objectifs du club

« Je pense que les conditions sont réunies pour retrouver des ambitions, raisonnables. Je crois que nous sommes capables de nous hisser dans le premier tiers du classement. Nous avons déjà retrouvé un peu de stabilité et de solidité. Il va maintenant falloir retrouver l’efficacité offensive qui nous manque encore clairement. Mais je suis optimiste. L’avenir ? J’ai parlé de retour aux fondamentaux pour le LOSC car c’est un savoir-faire exceptionnel et essentiel du club que de former ou de recruter de jeunes talents et de les amener au plus haut niveau. C’est ainsi que le LOSC s’est construit, que nous avons atteint les sommets, et c’est sur ce point que je souhaite que nous performions plus encore aujourd’hui. La signature de Sofiane Boufal, un jeune milieu offensif très prometteur, est en parfaite adéquation avec ce recentrage au niveau de notre stratégie sportive ».