par Benjamin Danet

LOSC : penaltygate, célébrations, la franche mise au point de Galtier

L'entraîneur du LOSC, Christophe Galtier, était aujourd'hui face aux médias, avant le 8e de finale de Coupe de la Ligue, demain sur le terrain de l'AS Monaco.

Le groupe

"Personne n'est au repos. Mais je n'ai qu'une incertitude, Jonathan Bamba, qui ne s'est pas entraîné normalement. J'attends le résultat d'examen pour savoir si on doit partir sur un principe de précaution ou non. Il a eu une gêne musculaire hier. Il y aura évidemment de la fraîcheur mais il n'y a pas chez moi une volonté de faire tourner. Je veux l'équipe la plus dynamique possible. C'est Leo Jardim qui jouera demain. C'est mon choix. Il n'est pas un jeune gardien, c'était un gardien titulaire avant qu'il nous rejoigne. On voulait de l'expérience dans la doublure avec un certain niveau. Il m'a semblé bon de lui donner cette compétition."

La célébration du but victorieux contre Montpellier

"J'ai mis de l'ordre dans le groupe sur la célébration. Je leur ai dit de faire attention. Si tout le monde enlève le maillot, on se retrouve tous avec un carton jaune (rires)."

Le penaltygate

"J'ai parlé à mes joueurs et voulais savoir s'ils savaient l'ordre des tireurs comme avant chaque match. C'est Osimhen qui a proposé à Jonathan Ikoné de tirer le pénalty. José (Fonte), qui paraissait agacé, ne savait pas à ce moment-là que Victor lui offre le pénalty. Est-ce que je cautionne que le tireur de penalties désigné offre le pénalty à son copain ? Oui, je le cautionne ! D'autant plus qu'Osimhen fait un sprint important et obtient lui-même le pénalty."

Propos retranscrits par le compte twitter du LOSC