LOSC : Retraite, nouveau poste, histoire…Franck Béria se livre sans détour

On l’a appris en toute fin de matinée : le Lillois Franck Béria a décidé de se retirer des terrains pour accepter un nouveau poste au sein du LOSC : directeur adjoint du football professionnel. Voici pourquoi.

Après l’information, l’explication. Et c’est naturellement au site officiel du club lillois que Franck Béria a livré ses premières impressions. Lui qui était arrivé au LOSC en 2007 aura dons passé dix saisons avant de raccrocher les crampons. A 34 ans, convaincu qu’il était temps de passer à autre chose. « C’est moi qui ai décidé d’arrêter ma carrière. C’est un choix. Je n’étais ni blessé, ni en bout de course, ni sans opportunités. J’ai reçu cette proposition de la part du club avec énormément de fierté(…) Je n’ai pas encore assez de recul pour regretter que ma carrière de joueur soit terminée. À l’heure actuelle, je ne ressens aucun manque, je me trouve vraiment là où je veux être, à savoir dans le domaine sportif(…)Mon attachement pour le LOSC, je l’avais déjà en tant que joueur. Ce club m’a énormément apporté. J’ai la chance de faire partie d’une progression. Avant ma génération, des gens ont aussi contribué à faire ce que le LOSC est aujourd’hui. Mais je suis heureux et fier d’avoir fait partie de la suite, d’avoir écrit un mini-bout de l’histoire. « 

Quant à ses nouvelles attributions, Béria est déjà conscient de ce qu’il doit faire et ne pas faire. Un sens inné de la hiérarchie et un certain respect des valeurs qui lui ont été inculquées : « Il s’agit de véhiculer une image, des valeurs propres au LOSC. Le plus important pour moi sera de ne jamais interférer avec qui que ce soit, de rester à ma place, de ne pas perturber le travail des joueurs, du staff, qui représentent le moteur du club. Je suis novice dans ce métier. Aujourd’hui, je n’ai jamais fait que du football. J’aborde donc cette aventure avec beaucoup d’humilité, en essayant de me nourrir de l’expérience de Luis Campos et Marc Ingla qui seront mes référents. »

L.T.