LOSC : un supporter raconte ses mésaventures à Amsterdam

Plus de trois cents supporters du LOSC ont été arrêtés hier soir avant le match de Champions League contre l’Ajax. L’un d’eux raconte.

Dès la fin d’après-midi, hier mardi, la police hollandaise a communiqué sur l’arrestation d’un grand nombre de supporters du LOSC à Amsterdam pour troubles à l’ordre public. Certains seraient descendus sur les rames de métro, d’autres auraient commis des actes de violence, le tout en état d’ébriété. Au total, 303 personnes ont été arrêtées.

Vingt-quatre après les faits, un journaliste de 20 Minutes a retrouvé un fan des Dogues. Et sa version des faits ne colle pas trop avec celle de la police d’Amsterdam… « Quand on est arrivé sur les quais du métro, il y avait plein de Lillois qui chantaient. Certains ont commencé à lancer des fumigènes et d’autres sont descendus sur les voies pour prendre des photos. A partir de ce moment-là, des policiers sont arrivés sur les deux quais du métro. Ils nous ont bloqués et empêchés de sortir. C’est alors que des supporters lillois se sont énervés et des coups sont partis. »

« Dix à quinze fourgons de police nous attendaient en bas de la station de métro. A chaque fois, deux policiers venaient chercher les supporters un par un. Ils nous ont mis contre un mur, nous ont fouillés, nous ont pris en photo, nous ont menottés avec des serflex avant de nous faire monter dans un bus pour aller au commissariat. On a été traités comme des animaux. Je suis dégoûté. On est des centaines de supporters à avoir payé pour les conneries de quelques-uns. » Car oui, seulement huit supporters ont été placés en garde à vue !

R.N.