par julien.demets

EXCLU - Louvel : "pas d'offre suffisante pour Mendes"

Jean-Pierre Louvel, le président havrais, assure qu'aucune offre satisfaisante n'est arrivée sur son bureau pour Ryan Mendes.

Il envisage même de le garder encore un peu, tout comme le jeune et talentueux Benjamin Mendy.

Alors que l'on pensait Ryan Mendes (Le Havre, 22 ans) très proche du LOSC, la réalité est tout autre. En effet, le prometteur attaquant ne serait plus une piste prioritaire pour la formation lilloise. C'est le président havrais, Jean-Pierre Louvel, qui l'affirme. Joint par téléphone, ce dernier, en pleine préparation pour l'inauguration du nouveau stade de l'Océane, "Pour l'instant, rien ne bouge de façon significative pour Ryan. Nous avons reçu des offres, certes, mais elles n'étaient pas à la hauteur de ce que nous espérions."

Cette offre insuffisante provenait bien de Lille et était donc inférieure aux 5 M € réclamés par le HAC pour sa pépite cap-verdienne. "D'autres clubs de L1 sont intéressés, notamment Sochaux et Montpellier, mais nous sommes aussi en discussion avec un club étranger", confie Jean-Pierre Louvel. Lequel ne veut rien précipiter, tout en gardant espoir de conserver son joueur, sous contrat jusqu'en 2013, une saison de plus. "Il vient de reprendre avec le groupe, il n'est pas encore parti, fait valoir son président. Les choses ne sont pas arrêtées et il se pourrait qu'il reste chez nous. Nous allons en discuter avec lui."

Mendy, autre talent convoité

Soucieux de faire monter les enchères, le dirigeant normand attend peut être une nouvelle proposition du LOSC, qui sera justement le premier adversaire du HAC dans sa nouvelle enceinte, en match amical, le 12 juillet. Une bonne occasion de relancer les tractations, si toutefois Mendes n'a pas déjà migré ailleurs d'ici là.

Au Havre, l'autre dossier chaud de l'été se nomme Benjamin Mendy. Le latéral gauche, qui s'est imposé comme titulaire en 2011-2012 à seulement 17 ans, est l'objet de toutes les convoitises. De Lyon, notamment. Le directeur de la cellule de recrutement, Florian Maurice, s'est déplacé plusieurs fois en Normandie pour le superviser. Là encore, son président met le holà. "Rien ne bouge le concernant et je ne m'en plains pas. Il a toute sa place dans notre effectif et cela ne pose aucun problème. Après, tout dépendra des offres et des challenges qu'on lui proposera. Nous restons à l'écoute." Comme Mendes, pas sûr que Mendy, étant donné son potentiel, veuille se contenter de jouer en L2 cette saison...

A. B.