LOSC : la première place, le titre... Galtier calme le jeu
Christophe Galtier (LOSC)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
CONF' DE PRESSE

LOSC : la première place, le titre... Galtier calme le jeu

L'entraîneur du LOSC Christophe Galtier a tenu son point presse à la veille d'affronter le Dijon FCO pour le compte de la 15e journée de L1 (19h).

Sur les absents

« Renato Sanches, Jérémy Pied et Luiz Araujo seront absents demain. Domagoj Bradaric réintègre le groupe après sa suspension ».

Sur la première place

« La position de leader est anecdotique me concernant. Elle appartient aux joueurs. Ils sont contents et ont envie de la conserver le plus longtemps possible. Ma 100e avec le LOSC face à Dijon ? Dans quelques jours, cela fera trois saisons. Comme disait Arsène Wenger, quand on prend un poste, on doit le faire en disant qu'on est là pour un moment. Je suis très heureux et j'espère une victoire demain ».

Sur le tirage de l'Ajax Amsterdam en C3

« C'est un court déplacement, très bon, très fort. Est-ce que l'Ajax de l'an passé ressemble à celui d'aujourd'hui ? Je n'ai pas regardé, honnêtement. L L'Ajax de cette année sera différent par rapport à l'an dernier, nous aussi. C'est un gros tirage mais on le savait en finissant second. Ce sera un 16e de finale très ouvert ».

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DU LOSC

Le LOSC la meilleure équipe du moment ?

« Je ne sais pas si on est la meilleure équipe du moment. Lyon, Marseille et Montpellier sont aussi très performants. Il y a d'autres équipes qui sont aussi performantes que nous. Tout le monde a une regard sur Paris car ils ont un petit coup de moins bien en ce moment ».

Le titre, un sujet tabou ?

« La question est-ce que vous croyez au titre ? On peut la poser à cinq équipes. Est-ce que je crois au titre ? Il est bien trop tôt pour vous répondre... »

Sur les déplacements

« Je pense que le fait de jouer à huis-clos défavorise des équipes. On remarque que ça ne gagne pas beaucoup en bas et quand ça ne gagne pas en bas, ça gagne en haut et l'écart se creuse. On remarque aussi qu'il n'y a pas de différences entre domicile et extérieur. Jouer sur certains stades sans public, ce n'est pas la même chose ».

Sur l'absence de Renato Sanches

« L'absence de Renato est préjudiciable sur cette série de dix matches mais heureusement que l'équipe peut jouer, et bien jouer, sans lui. Il est indispensable quand on construit un effectif, comme ça a été le cas avec Luis, de ne pas dépendre d'un seul joueur. On peut jouer sans Renato. Quand il est là, ça élève le niveau de l'équipe ».

Sur le cas de Luis Campos

« Non. Aucunes nouvelles. Mais, si j'en avais eu, je vous aurais répondu non... »