FC Nantes – OL : Koné toujours fâché après le penalty

Dimanche dernier, Nantes et Lyon s’étaient quittés sur le score de 1-1 à l’occasion de la 8e journée de championnat. Le défenseur rhodanien Bakary Koné avait été le héros malheureux de la partie en ouvrant la marque de la tête, puis en concédant le penalty ayant permis aux Canaris d’égaliser.

Ce samedi, dans les colonnes du quotidien Le Progrès, l’international burkinabé estime que la décision de l’arbitre était trop sévère : « Je n’ai pas du tout poussé le joueur (Georges-Kevin N’Koudou, Ndlr). Sur l’action, je voulais l’empêcher d’avancer, essayer de l’écarter de la trajectoire. Je crois que j’ai mis trop de force et trop de puissance. Pour moi, il n’y avait pas pénalty. Mais vu la position de l’arbitre et le geste que j’ai fait, il a sifflé. »

Le milieu de terrain nantais Jordan Veretout ne s’était pas fait prier pour transformer sa tentative.

Envie de parier sur la LIGUE 1 ? Cliquez ici !