Manchester City – OL (1-3) : Garcia, injustice, supporters... Les vérités d'Aulas après l'exploit
par Julien Pédebos

Manchester City – OL (1-3) : Garcia, injustice, supporters... Les vérités d'Aulas après l'exploit

Jean-Michel Aulas, le président de l'OL, s'est exprimé sur RMC Sport après l'exploit des Gones face à Manchester City. Avec un sourire forcément radieux.

Un groupe qui a trouvé son mental

« C'est merveilleux. On a un groupe qui a su se transcender, qui a su se regrouper et comme on avait de bons joueurs et que seul le côté psychologique, transcendantal nous manquait, on voit que cette compétition arrive au bon moment. On vit des moments fantastiques parce qu'ils sont supplémentaires par rapport à ce qu'on avait imaginé. »

Un vrai exploit face à City

« C'est formidable d'avoir su enchaîner une qualification contre la Juve qui était l'un des favoris puis contre Manchester qui vient d'éliminer le Real Madrid. Manchester on le sait, c'est une puissance fantastique. On sent bien que cette équipe aurait dû passer donc oui c'est un exploit, mais c'est aussi une sorte de résonance par rapport à ce qu'on a vécu ces dernières semaines, ces derniers mois. »

L'injustice de la L1, un moteur

« On a l'impression que les joueurs se sont emparés de cette injustice qui nous a cloués à dix matchs de la fin à une septième place qui n'est pas européenne alors que depuis 24 ans nous étions européens. On fait des résultats parce qu'il fallait battre cette équipe. Trouver les ressources avec un excellent coaching de Rudi pour marquer un deuxième puis un troisième but, c'est quelque chose d'inimaginable, qui nous remplit de joie. »

Une pensée pour les supporters

« Je pense çà nos supporters qui ont douté, comme nous, mais qui retrouvent de la fierté. Et quand on regarde le palmarès de l'OL on se rend compte que cette troisième demi-finale permet de remettre l'OL à sa place donc c'est un immense exploit. Bravo à Rudi et à Juni qui dans l'ombre a su rester l'instigateur de la gagne, de la solidarité, et puis des joueurs qui ont été magnifiques. »

Pas une revanche pour Garcia

« Je pense que Rudi est un garçon qui fait bien son travail. On l'a identifié pour redresser l'OL qui a des moyens mais qui ne parvenait pas à réussir tout au long de l'année. Il a su avec humilité, parfois des difficultés parce qu'il fait d'abord son travail et n'est pas forcément un communiquant. Ce n'est pas une revanche, c'est une confirmation pour moi et j'en suis très heureux pour lui. »