OL – ASSE : Antoine Griezmann n’a pas aimé son derby avec les Bad Gones

true

Supporter de l’OL quand il était enfant, Antoine Griezmann a vécu de grands moments à Gerland… Et d’autres moins mémorables en Virage lors d’un derby.

A lire aussi : Tous les articles sur l'OL

S’il fait aujourd’hui parti de la galaxie d’étoiles du FC Barcelone, Antoine Griezmann avait des rêves plus simples quand il était petit. Originaire de Mâcon, le Champion du Monde était un amoureux de l’Olympique Lyonnais. Une passion qui l’a mené à Gerland plus jeune et qu’il raconte lors d’un entretien au site de l’UEFA.

« L’OL, pour moi, c’était un grand spectacle »

« J’y allais avec mon père et nous arrivions une heure avant le coup d’envoi pour regarder les échauffements. On achetait un kebab aux alentours du stade. Ensuite, nous regardions le match et en rentrant on parlait pendant tout le trajet de ce que nous avions vu. Pour moi, c’était un grand spectacle, je rêvais de devenir joueur à mon tour », confesse Antoine Griezmann, fan de cet OL de la grande époque avec Sonny Anderson et les coups francs « incroyables » de Juninho.

Un problème de taille durant son passage chez les Bad Gones

En revanche, le Barcelonais le confie sans peine : il n’a pas aimé son expérience au milieu des Bad Gones lors d’un derby OL – ASSE. Un souvenir encore très présent chez Griezmann : « Pour ce match, j’avais demandé à mon père une place parmi les fans qui chantaient, dans un virage. Mais je n’ai pas pu voir le match, parce que tout le monde était debout et que j’étais trop petit. Je ne voyais rien. Au retour, j’ai dit à mon père que jamais plus je ne voudrais faire ça, l’ambiance était géniale, mais je ne voyais rien ».

Arnaud Carond

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008