OL : Aulas aurait fait une grave erreur avec le centre de formation

false

En délocalisant son centre de formation et en l’éloignant des professionnels, l’OL aurait mis à mal son projet avec les jeunes du cru.

Depuis Houssem Aouar, l’Olympique Lyonnais n’est parvenu à sortir aucun titulaire en puissance de son centre de formation. Une situation qui commence à interroger sur le projet rhodanien même si la « pépite » Rayan Cherki (16 ans) pointe le bout de son nez ces derniers temps.

Pour bon nombre d’observateurs avisés du microcosme rhodanien, le problème est arrivé avec le déménagement de l’OL au moment de quitter le quartier de Gerland et de s’installer au Groupama Training Center à Décines. Agent de nombreux anciens joueurs passés par l’OL (Gonalons, Ben Arfa, Govou, etc.), Frédéric Guerra partage cette analyse dans « France Football ». « Le premier constat de la nouvelle ère OL, c’est la scission entre OL-Meyzieu et OL-Décines. Le centre de formation n’est plus à côté des pros mais à six kilomètres. On a préféré constuire des hôtels à proximité du Groupama Stadium », déplore l’intéressé, qui étaye ensuite son propos avec quelques arguments :

« Sidney Govou était apparu parce que Bernard Lacombe, en tournant la tête alors que s’entraînait la réserve, l’avait repéré et demandé : « Allez me chercher ce rasta, je veux qu’il s’entraîne avec nous ». Cela ne risque plus d’arriver. Pour faire monter un joueur, il faudra une réunion entre les gens de la formation qui devront se montrer extrêmement persuasifs et ceux des pros, voir comment le jeune s’y prendra pour venir s’il n’a pas son permis, etc. La réflexion commune prendra du temps. Comment un joueur de 19 ans pourrait-il accéder à l’équipe réserve s’il n’est pas recommandé ? Tout ça, c’est une identité qui se perd », conclut Frédéric Guerra. L’avenir nous dira si, effectivement, l’OL a eu tort de séparer son centre d’entraînement et de formation.

Arnaud Carond

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008