OL : Aulas crie au scandale après le rejet par le Sénat d’un amendement sur la reprise

true

Le président de l’Olympique Lyonnais s’est lâché sur Twitter après le rejet de l’amendement qui aurait pu permettre une reprise de la Ligue 1.

Ce mardi, le Sénat a décidé de rejeter un amendement que des sénateurs, essentiellement originaires du Rhône, avaient soumis. Celui-ci avait évidemment pour but de permettre une reprise des championnats professionnels, malgré la décision prise par le Président de la République et le Premier ministre.

« Plus de 60 sénateurs (72, en fait) avaient signé cet amendement, s’est agacé Jean-Michel Aulas sur son compte Twitter, avant de passer aux menaces : le côté anticonstitutionnel de cette loi qui vient corriger a posteriori une erreur manifeste sera dénoncé. »

On l’aura compris, le président de l’Olympique Lyonnais est prêt à tout pour que le championnat se termine. Quitte, visiblement, à remettre en cause une décision démocratique. La théorie du complot poussée à son maximum…