OL : Aulas pose d’énormes réserves pour le Mercato

true

Le président de l’OL Jean-Michel Aulas a fait part de ses inquiétudes concernant le mercato à venir cet été. Et pas uniquement pour les Gones…

Ce mardi, le Sénat a décidé de rejeter un amendement que des sénateurs, essentiellement originaires du Rhône, avaient soumis. Celui-ci avait évidemment pour but de permettre une reprise des championnats professionnels, malgré la décision prise par le Président de la République et le Premier ministre. « Plus de 60 sénateurs (72, en fait) avaient signé cet amendement, s’est agacé Jean-Michel Aulas sur son compte Twitter. Le côté anticonstitutionnel de cette loi qui vient corriger a posteriori une erreur manifeste sera dénoncé. » Au-delà de ce sujet épineux, le président de l’OL s’est longuement livré sur le mercato de L1 à venir cet été. 

A lire aussi : Tous les articles sur l'OL

Aulas est inquiet pour de nombreux clubs 

« Le Mercato sera en mode pause pour une raison évidente. Nous aurons, sur la France, probablement arrêté le championnat, les joueurs ne seront plus visibles. Les clubs qui pourront éventuellement investir seront à l’étranger et leur championnat a été décalé et terminera plus tard, a-t-il assuré au micro de France Info. Au 30 juin, il y aura un vrai problème dans les comptes des clubs français. Probablement un manque à gagner de quelques centaines de millions d’euros. »

« Et à ça, il faudra ajouter sur un plan comptable, les provisions à prendre sur les transferts qui ont été initialisés et qui ont été effectués il y a quelques années et pour lesquels les règlements risquent de ne pas intervenir parce qu’il y aura, je vous l’ai dit, tant sur le plan français que sur le plan européen, beaucoup de clubs qui seront en difficulté. C’est un manque à gagner considérable qui va effectivement déséquilibrer le football français. C’est l’un des reproches les plus véhéments que l’on peut porter par rapport à cet arrêt du championnat français. »