OL : avec le budget du QSG, Aulas aurait fait mieux qu’Al-Khelaifi

Ancien défenseur des Girondins de Bordeaux, Benoît Trémoulinas estime que Jean-Michel Aulas aurait fait mieux que Nasser Al-Khelaifi avec un budget équivalent.

Les déroutes qui se succèdent depuis l’élimination en Champions League prouvent que le PSG a certes une grande équipe mais n’est toujours pas un grand club. Pour Benoît Trémoulinas, il ne fait aucun doute que Jean-Michel Aulas, qui lui a su bâtir une entité forte à Lyon, aurait mieux avec les millions des Qataris. Un parallèle qui plaira sans doute à Nasser Al-Khelaifi, ennemi du patron de l’OL…

« C’est vrai qu’au vue de l’effectif et des investissements consentis depuis quelques années, je pense que c’est la pire saison du PSG sous l’ère qatari. Je pense que même s’ils sont très amis, même s’ils ont des liens privilégiés, à un moment donné, il va falloir qu’Al-Thani se sépare de Nasser Al-Khelaifi. »

« C’est mon avis, après je sais que c’est compliqué et qu’il ne le fera sans doute jamais mais je pense qu’il doit le faire parce que Nasser a quelques histoires derrière lui, il a mal géré le cas Laurent Blanc sur l’affaire Serge Aurier où il n’a pas protégé son entraîneur, il y a un conflit perpétuel entre Tuchel et Henrique et il ne tranche pas, il y a eu l’affaire Rabiot, celle de Ben Arfa avant. »

« On ne devient pas un grand président du jour au lendemain à coup de millions et je suis persuadé que si on avait mis Jean-Michel Aulas président du Paris-Saint-Germain en 2011, je suis persuadé qu’en huit ans, il aurait au moins fait une finale de Ligue des Champions. »

R.N.