par La rédaction

OL - Bastos : "Je veux une décision rapide"

Auteur d'un coup-franc splendide face à Evian (1-1), Michel Bastos a beau être en instance de départ, il ne montre pas de signe de démotivation.

Loin de là. Entré en jeu pour la dernière demi-heure, le Brésilien s'accroche même si ce n'est pas facile tous les jours. "Honnêtement, ce n’est pas évident ! J’essaie de mettre de côté tous mes soucis quand je rentre sur le terrain. J’avoue que ça me travaille et que ma famille est aussi dans l’attente. Il faut savoir faire abstraction. Aujourd’hui, je suis encore Lyonnais" , lâche l'intéressé face aux micros.

"On n'a plus de nouvelles d'Al-Aïn"

Qu'il parte ou qu'il reste, l'ancien Lillois veut "une décision rapide" : "S’il faut que je reste, ok. S’il faut que je parte, j’aimerais que ça se fasse le plus rapidement possible." Bastos en a profité pour faire un point sur sa piste dans le Golfe : "Comme vous le savez, il y a une proposition d’Al-Aïn qui me plaisait. J’avais dit oui. Maintenant les choses ont trainé. On ne sait pas où ils sont. On n’a plus de nouvelles" , glisse-t-il un brin dépité. "Michou" comme l'ont surnommé les supporters lyonnais n'exclut pas de rester à Lyon si la situation ne se décantait pas : "Si je n’avais plus envie de porter ce maillot, je l’aurais dit. Là, ce n’est vraiment pas le cas ! Je suis dans un grand club. Un club qui m’a permis d’accéder au haut niveau et à la sélection. Je ne peux pas leur tourner le dos comme ça."

A.C, à Annecy