OL : Jean-Michel Aulas brise le silence et attend une semaine pour trancher

false
OM - OL : les supporters lyonnais interdits de déplacement à Marseille

Dans un entretien accordé à l’Equipe, le président de l’OL, Jean-Michel Aulas, a donné son point de vue sur la crise qui touche actuellement son club.

Il y a quelques heures, c’est via son compte twitter que Jean-Michel Aulas, le président de l’OL, sortait de sa réserve. Afin de tirer à boulets rouges sur un journaliste de l’Equipe, auteur d’un éditorial guère apprécié. Quelques heures plus tard, c’est toujours dans le quotidien sportif que le Boss du club, plongé dans un début de crise, exprime cette fois son point de vue quant aux résultats.

L’OL, qui affronte cette semaine Leipzig, en Ligue des Champions, puis les Verts de l’ASSE, dans le derby, en saura donc plus sur l’identité de son entraîneur dans les prochains jours. Parole d’Aulas.

« Comme je l’avais expliqué avant le match contre Nantes, on est lancé sur une série de trois matches. Et il faut aller au bout de ces trois matches. Malgré la défaite, notre dernière rencontre a fait apparaître certaines choses qui vont dans le bon sens. Il ne faut pas oublier que nous sommes encore qu’au début de saison. C’est pour ça que j’ai trouvé certaines critiques très dures. Certains estiment que la situation de Sylvinho et Juninho est inéluctable. Je ne pense pas que ça soit le cas. On doit se donner les moyens de réagir à Leipzig mercredi puis lors du derby à Saint-Étienne dimanche. Prendre des décisions trop vite, ce n’est pas dans les habitudes de l’institution. J’ai demandé à Juninho et Sylvinho de se rapprocher encore plus. »

L.T.

 

Benjamin Danet

Journaliste et Directeur Général de But!