OL : les vérités de « Bako » Koné

Probable titulaire dimanche face à Toulouse du fait des absences conjuguées de Lovren (blessé) et Bisevac (suspendu), Bakary Koné (24 ans) est sorti de son mutisme dans les colonnes de 20 Minutes.

L’occasion pour le Burkinabé de répondre aux critiques à son égard. Notamment lors de la première partie de saison où l’ancien Guingampais en a pris pour son grade : « Je n’étais pas à 100 %, mais je n’étais pas aussi mauvais qu’on pouvait le dire. J’ai traversé un moment difficile, mais c’était peut-être aussi lié à la concurrence. Ce n’est pas que j’étais mauvais, mais mes concurrents ont été bons durant cette période. »

Le « général Bako » l’assure : il a fait sa « propre autocritique » : « Je n’ai pas besoin de lire la presse pour savoir quand je suis bon ou quand je ne le suis pas. Je sais ce dont je suis capable. Tout ce que j’ai fait jusqu’à présent n’est pas dû au hasard. Après, chacun a ses qualités, ses lacunes et ses moments de faiblesse. »

Poussé vers la sortie en janvier (Russie), Bakary Koné ne veut pas penser à l’avenir pour l’instant : « Pour le moment, ma tête est à Lyon où je suis sous contrat jusqu’en 2016. Même si j’ai moins joué cette saison, je pense avoir appris des choses et j’ai toujours la volonté de progresser. Il ne faut pas oublier que c’est seulement ma deuxième saison en L1. » Le natif de Ouagadougou a sept matchs pour prouver avant de, probablement, quitter la Capitale des Gaules.