OL – Mercato : la hache de guerre est déterrée entre Fekir et Bernès

OL - Mercato : la hache de guerre est déterrée entre Fekir et Bernès

Nabil Fekir (Betis Séville, 26 ans) ne veut plus entendre parler de son ancien agent Jean-Pierre Bernès depuis son transfert avorté de l’OL à Liverpool à l’été 2018.

Nabil Fekir s’est longuement exprimé dans L’Équipe ce mardi. Entre autres choses, l’ancien capitaine de l’OL est revenu sur son transfert avorté à Liverpool juste avant la Coupe du monde 2018 en Russie.

« Ce qui a pu m’agacer, c’est qu’en tentant d’avancer ce pseudo-souci physique, cela a pu me griller auprès d’autres clubs qui étaient potentiellement intéressés, a-t-il pesté dans le quotidien sportif. Je n’ai pas de rancœur envers Liverpool. Je les ai rencontrés, nos relations étaient excellentes. Ils m’ont montré qu’ils me voulaient vraiment. Mais derrière, quand tu ne t’entoures pas des bonnes personnes, ça te cause du tort. » 

Sans le nommer, Fekir semble viser son ancien agent, Jean-Pierre Bernès, contre qui il a la dent dure. « Quand, dans les négociations, tu n’es pas informé de tout ce qu’il se passe, ce n’est pas normal, poursuit-il en y faisant référence. Nous, on est une famille discrète. Et ce n’est jamais bon de vouloir diviser une famille. On a vécu tout ça comme une petite secousse. C’était un moment un peu noir de ma carrière. Mon ancien agent ? Quand vous n’avez rien de bien à dire sur quelqu’un, ça ne sert à rien de parler. Sinon je vais dire des choses que je vais regretter. Lui-même sait ce qu’il en est… Aujourd’hui, je n’ai plus aucun contact avec lui et je n’en veux plus, ça ne sert à rien. »

Julien Pérez