OL, OM : Aulas lance une nouvelle charge contre Eyraud et ses complices !

true

Estimant être victime d’un complot de plusieurs présidents, Jean-Michel Aulas (OL) va saisir l’autorité de la concurrence.

Alors que les recours de l’OL contre l’arrêt du championnat de Ligue 1 doivent livrer leur verdict en début de semaine prochaine, Jean-Michel Aulas n’est pas apaisé pour autant. Le boss rhodanien veut faire payer au conseil d’administration de la LFP la décision – hâtive selon lui – de figer les classements suite à la crise sanitaire du coronavirus.

A lire aussi : Tous les articles sur l'OL

L’autorité de la concurrence va être saisie

Derrière cette volonté de JMA, les nombreuses accusations autour de Jacques-Henri Eyraud (OM) et d’un petit nombre de présidents français (Rivère, Ferracci) d’avoir joué de leur influence et de l’oreille présidentielle pour convaincre le Gouvernement – et plus particulièrement le Premier Ministre Edouard Philippe – de mettre un terme à la saison 2019-20.

D’après « Le Parisien / Aujourd’hui en France », Jean-Michel Aulas envisagerait désormais de se tourner vers l’autorité de la concurrence pour dénoncer le mode de calcul du classement à la 28e journée plutôt que la 27e et bouter ainsi l’OL des places européennes. Une idée que Jacques-Henri Eyraud, désireux de faire payer JMA, a soumis à ses amis par le biais d’un groupe WhatsApp et qui a été entériné au CA de la LFP. Un « complot » que le président rhodanien ne digère toujours pas.