OL : Sylvinho reste zen face au coup de pression de Jean-Michel Aulas

true

L’Olympique Lyonnais restant sur quatre matches sans victoire avant de se rendre à Brest, Sylvinho se retrouve déjà avec une lourde pression sur les épaules. Ses mots en conférence de presse.

Le point santé

« Le groupe n’est pas au complet. Marcelo est blessé. Thiago Mendes va venir avec nous demain mais il est incertain. La confiance vient avec le travail et les résultats. C’est par le travail que les joueurs vont gagner en confiance. »

Un turn-over possible

« C’est difficile d’enchaîner 3 matchs dans la semaine. On a forcément besoin de tous les joueurs. J’ai un groupe de 25 joueurs qui sont tous très bons. »

Objectif : chasser les doutes

« Toutes les équipes, qui enchaînent 2-3 mauvais matchs, doutent. J’adore le football et forcément je veux que mes joueurs jouent pour gagner. Je ne suis pas fou. Il faut changer la mentalité des joueurs. Il ne faut pas que nos joueurs doutent. Il faut simplement gagner les matchs pour que les joueurs gagnent en confiance. Je sais qu’ils sont capables de reproduire les mêmes matchs que lors des 2 premières journées. »

Davantage un problème mental que physique

« Quand tu es en confiance, tu réussis tout plus facilement. Quand tu réalises les mauvais choix, tu baisses la tête et tu fais moins les efforts. Je ne crois pas que cela soit un problème physique mais plutôt mental avec un manque de confiance. »

Sur le coup de pression présidentiel

« J’ai confiance en mon président. Il est toujours présent. Il a construit un très grand club. Il me fait confiance. Je me préoccupe juste du prochain match. »

Sur la gestion de Rafael

« Rafael est un bon joueur. La saison est encore longue. Il a eu quelques blessures lors de la pré-saison mais il revient bien. J’ai 3 joueurs qui sont presque au même niveau à droite. Je n’ai aucun problème avec lui. Il va avoir sa chance. »

Retranscription : compte Twitter de l’OL.

Arnaud Carond

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008