Athletic Bilbao – OM (1-2) : Marseille s’impose et rejoint les quarts de finale de la Ligue Europa

Vainqueur au match aller, 3-1, l’OM se rendait ce soir à Bilbao en 8e de finale retour de la Ligue Europa. Les joueurs de Rudi Garcia n’ont pas tremblé (2-1) et se qualifient pour les quarts.

On imaginait, à San Mames, une ambiance de feu. Et nous n’avons pas été déçus. Mais en dépit des supporters basques, et d’une pluie battante, les Marseillais ont tranquillement assuré, se qualifiant pour les quarts de finale de la compétition. L’OM, solide dans sa tête et dans son jeu, n’aura jamais eu le temps de (trop) douter, se créant d’ailleurs la première occasion du match, dès la 6e minute. Sur un service en retrait de Maxime Lopez, dans la surface de réparation, Lucas Ocampos adressait une frappe sèche du pied droit que la gardien de l’Athletic Bilbao, Iago Herrerin, repoussait avec difficulté.

Les Basques, de leur côté, ne parvenaient pas à inquiéter Mandanda, multipliant les centres (imprécis) à destination d’Aduriz. Seule situation dangereuse, à la 25e minute, sur un coup de tête de ce dernier, qui passait quelques centimètres au-dessus de la transversale de Mandanda. A la 37e minute, sur une cation en solitaire, Dimitri Payet transperçait la défense, s’engoufrait dans la surface de réparation, jouait en remise avec Mitroglou, et obtenait un pénalty (logique) après avoir été crocheté. Le Réunionnais ne laissait à personne le soin de transformer la sentence et trompait Herrerin, parti à contre-pied (1-0, 38e). Il fallait, en fin de première période, un sauvetage d’Adil Rami pour que l’OM revienne au vestiaire avec un court avantage.

Au début de la seconde période, un autre joueur phocéen s’illustrait de la plus belle des manières : Lucas Ocampos. Servi à gauche de la surface de réparation, l’Argentin s’infiltrait, contournait son adversaire direct et enroulait une superbe frappe du pied droit qui terminait sa course, côté opposé, dans le but d’Herrerin (2-0, 52e). Un bijou et un quatrième but pour Ocampos en Ligue Europa cette saison. Une fois la qualification acquise, les hommes de Garcia reculaient. Steve Mandanda, d’une phénoménale parade, repoussait tout d’abord un coup-franc de Benat (71e), avant que Williams, au terme d’une action confuse, réduise le score en faveur de l’Athletic Bilbao (1-2, 74e). Ocampos (78e, frappe sur la transversale), ou encore Mitroglou (80e, petit ballon piqué à côté du but de Bilbao) auraient pu corser l’addition. Mais l’essentiel était fait. Rendez-vous, désormais, en quarts de finale.

L.T.

 

Benjamin Danet

Journaliste et Directeur Général de But!